Elysée : l’amiral Rolland nommé chef d’état-major particulier

Elysée : l’amiral Rolland nommé chef d’état-major particulier

L’amiral Vandier est favori pour devenir Chef d’état-major de la marine.

Jean-Philippe Rolland

Jean-Philippe Rolland © Ministère de la défense

L’amiral Jean-Philippe Rolland a été nommé, le 4 juillet, chef d’état-major particulier du président de la République (CEMP). Il succèdera à l’amiral Bernard Rogel, à compter du 1er aout.

L’amiral Rolland, 56 ans, est actuellement Alfan, c’est-à-dire commandant de la Force d’action navale, à Toulon. Jean-Philippe Rolland est un « surfacier » : il a notamment commandé l’aviso Commandant Bouan, la frégate Lafayette et le porte-avions Charles de Gaulle. Il a participé à de nombreuses opérations.

L’amiral Rolland faisait partie de la short list des candidats pour le poste de CEMP ou de Chef d’état-major de la marine (CEMM).

L’affaire du Covid sur le porte-avions ne semble donc pas l’avoir affecté dans sa carrière.

L’amiral Bernard Rogel sera donc resté quatre ans à ce poste très stratégique et quittera le service actif fin juillet.

La nomination de l’amiral Rolland comme CEMP devrait permettre à l’amiral Pierre Vandier d’être nommé prochainement chef d’état-major de la marine (CEMM). Cet officier, lui aussi ancien pacha du porte-avions, est actuellement chef du cabinet militaire de la ministre des armées. Le nom de l’amiral Bernard-Antoine Morio de l’Isle, un sous-marinier, est également cité, mais il pourrait être nommé Inspecteur général (Marine). L’amiral Christophe Prazuck quittera son poste de chef d’état-major de la marine à la fin du mois d’aout.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.