Le général Rodriguez nommé directeur général de la gendarmerie nationale (DGGN)

Le général Rodriguez nommé directeur général de la gendarmerie nationale (DGGN)

Par Philippe Chapleau – Lignes de défense -Publié le 30 octobre 2019

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/

 

Le général d’armée Christian Rodriguez a été nommé ce mercredi en Conseil des ministres, directeur général de la gendarmerie nationale (DGGN) où il succède au général Richard Lizurey. 

Né le 11 janvier 1964 à Mayenne (Mayenne), le nouveau patron des gendarmes a rejoint en 1986 l’école d’officiers de Melun, à l’issue de son cursus d’ingénieur à l’École spéciale militaire de Saint-Cyr.

Durant ces 33 années au sein de la gendarmerie nationale, Christian Rodriguez a exercé “des responsabilités de commandement opérationnel, de réflexion stratégique, de conception et de direction, dans les territoires, en état-major, en administration centrale, ainsi qu’en cabinet ministériel”, a précisé son entourage.

Il a débuté ainsi en 1987 sa carrière en gendarmerie mobile. D’abord en qualité de commandant de peloton au sein de l’escadron de Dijon jusqu’en 1990 puis à la tête de l’escadron blindé (VBRG) de Thionville (Moselle). Il a participé à des opérations de maintien de l’ordre en Corse et en Nouvelle-Calédonie notamment.

Au cours de sa carrière, le général Rodriguez a exercé également en gendarmerie départementale (Loire-Atlantique, Haute-Savoie, Corse). Après ces différentes responsabilités opérationnelles, Christian Rodriguez a complété son parcours professionnel en état-major et en cabinet ministériel. Affecté à la direction générale en 1996, il y est chargé de la politique de formation des officiers.

En 1999, à sa sortie de l’École de Guerre, il rejoint le centre de prospective de la gendarmerie nationale. De 2007 à 2010, il est affecté au cabinet du directeur général de la gendarmerie où il participe à l’intégration de la gendarmerie au ministère de l’Intérieur. Nommé officier général en 2013, il devient conseiller gendarmerie au sein du cabinet du ministre de l’Intérieur, poste qu’il occupera jusqu’en 2016.

Nommé major général de la gendarmerie le 1er septembre 2016, il est chargé de l’animation, le suivi et la coordination de l’administration centrale de la gendarmerie et seconde le directeur général Richard Lizurey, à qui il succède mercredi.

Lors de l’adieu aux armes du général Lizurey, le 15 octobre dernier, il n’avait pas été procédé, comme le veut la tradition, à la transmission du drapeau, faute de successeur alors nommé. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.