Barkhane a rendu hommage à Ronan Pointeau dont le corps traversera le pont Alexandre III ce mardi

Barkhane a rendu hommage à Ronan Pointeau dont le corps traversera le pont Alexandre III ce mardi

Par Philippe Chapleau – Lignes de défense – Publié le 4 novembre 2019

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/

 

ema.jpg

 

Cet après-midi, un hommage populaire sera rendu à 16h30 sur le pont Alexandre III afin d’honorer la mémoire du brigadier-chef Ronan Pointeau, tué au Mali le samedi 2 novembre. Ce spahi, fils de gendarme, a trouvé la mort lorsque le VBL où il se trouvait a été frappé par un IED et s’est retourné.

Ses deux camarades de l’équipage du VBL ont été blessés mais leur pronostic vital n’est pas engagé selon l’EMA.

Un brigadier du 1er Régiment de Spahis tué par un engin explosif improvisé au Mali

Un brigadier du 1er Régiment de Spahis tué par un engin explosif improvisé au Mali

http://www.opex360.com/2019/11/02/un-brigadier-du-1er-regiment-de-spahis-tue-par-un-engin-explosif-improvise-au-mali/

Le pilote qui a perdu la vie aux commandes d’un Tracker S2F de la Sécurité civile était un ancien de l’armée de l’Air

Le pilote qui a perdu la vie aux commandes d’un Tracker S2F de la Sécurité civile était un ancien de l’armée de l’Air

http://www.opex360.com/2019/08/03/le-pilote-qui-sest-tue-aux-commandes-dun-tracker-s2f-de-la-securite-civile-etait-un-ancien-de-larmee-de-lair/

Ceux de 14 entrent au Panthéon avec Maurice Genevoix

Ceux de 14 entrent au Panthéon avec Maurice Genevoix

 

 

Par Philippe Chapleau – Lignes de défense – Publié le 26/07/2019

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/

L’écrivain Maurice Genevoix (voir sa biographie et sa bibliographie ici) reposera bientôt sous la coupole du Panthéon. Un décret pris par le président Macron, en date du 24 juillet et paru au JO de ce 26 juillet, autorise en effet le transfert des cendres de l’auteur, mobilisé lors de la Première Guerre mondiale. 

Emmanuel Macron avait annoncé le prochain transfert en 2018, lors des commémorations de l’armistice: “Au moment où les voix des Poilus se sont éteintes pour toujours il est incompréhensible que “Ceux de 14” ne figurent pas au Panthéon. Ils en franchiront tous le seuil avec leur porte-voix que fut Maurice Genevoix”, avait-il déclaré lors de son discours à Éparges.

Parmi les écrivains qui ont combattu (de Cendrars à Apollinaire en passant par ceux qui sont morts sur le front comme Charles Péguy ou Alain Fournier), Maurice Genevoix incarne, à la fois par son parcours militaire et par le récit qu’il a fait des combats dans les 5 livres de “Ceux de 14” “toute cette armée qui était un peuple, ce grand peuple qui devint une armée victorieuse”, selon les mots du président de la République en 2018.

Suite à la déclaration du président Macron et pour couper court à toute polémique sur le choix de Maurice Genevoix, l’Elysée avait précisé qu’il s’agissait en quelque sorte de  deux panthéonisations simultanées, celle de l’écrivain et celle, “à titre collectif”, de “Ceux de 14”, “incarnant la nation combattante, composée des civils appelés sous le drapeau et des militaires de carrière engagés dans les combats, mais aussi des femmes qui les ont accompagnés sur le front”.

1169759-genev.jpg

Mobilisé en 1914 comme sous-lieutenant au 106e RI, Maurice Genevoix  fut très grièvement blessé le 25 avril 1915, trois balles le frappant. Démobilisé en novembre 1918, il devait tirer de l’épreuve terrible que fut la guerre des tranchées la matière des cinq volumes de Ceux de 14 : Sous Verdun (1916), Nuits de guerre (1917), Au seuil des guitounes (1918), La Boue (1921), Les Éparges (1923).

Le secrétaire de l’École normale avait demandé à ses étudiants partant au front de tenir un journal”, précisait à Ouest-France, en 2018, Jean-Louis Gonin, président de l’ACAD-Maurice Genevoix, association qui œuvre pour la mémoire du romancier à Saint-Denis-de-l’Hôtel, village du Loiret où il possédait une maison. “C’était dur d’écrire alors que vous deviez vous protéger du froid, des combats, mais Maurice Genevoix avait une mémoire extraordinaire. Il est rentré à Châteauneuf-sur-Loire, dans le Loiret, où il a passé son enfance, et a mis ses notes en forme pendant sa convalescence.” 

Ceux de 14 est né de la réunion des cinq livres portant cette expérience de la guerre. Le premier, Sous Verdun, qui raconte les combats des Eparges, est paru en 1916. Une parution censurée, la description des horreurs de la guerre ayant été jugée trop réaliste. “Le livre est paru avec des pages blanches, celles qui avaient été censurées”, précisait Jean-Louis Gonin. “Maurice Genevoix s’était amusé à les réécrire de sa main! J’ai pu en voir un exemplaire.”

L’écrivain n’oubliera jamais toutes les horreurs qu’il a vécues et ses camarades fauchés dans leur jeunesse. “Il était porteur de la mémoire de ses compagnons d’armes”, expliquait Jean-Louis Gonin. “Il a été président du Mémorial de Verdun, s’est fait leur ambassadeur.” Il sera bientôt l’incarnation intemporel de cette tragiquement célèbre “génération du feu”.

Le sous-marin Minerve a été retrouvé par 2 400 m de fond

Le sous-marin Minerve a été retrouvé par 2 400 m de fond

Par Philippe Chapleau – Lignes de défense – Publié le 22 juillet 2019

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/07/22/le-sous-marin-minerve-a-ete-retrouve-par-2400-m-de-fond-20396.html


 

 

Un demi-siècle après la disparition du sous-marin La Minerve avec 52 hommes à bord, le sous-marin a été retrouvé au large de Toulon. Il a été localisée à environ 2400 mètres de fond, à 45 kilomètres au large de Toulon. Voir ici mon dernier post sur les recherches récentes.

 

2019_MTLN_126_A_001_002.jpg

L’épave a été localisée à 45 kilomètres de Toulon, à 2 370 mètres de profondeur, par le navire américain Seabed Constructor (photo ci-dessus Marine nationale), arrivé mardi dernier pour participer aux recherches, et dont les drones ont apporté la confirmation visuelle de l’emplacement de la Minerve, a précisé à l’AFP un haut gradé de la Marine nationale. 

Du 3 au 13 juillet 2019, l’Antea, navire de recherche pluridisciplinaire de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), avait mis en œuvre un drone sous-marin AsterX de l’IFREMER chargé de rechercher des anomalies sur le fond marin, à environ 2 300 mètres sous la surface de l’eau (photo ci-dessous).

2019_MTLN_121_A_001_036-2.jpg

Petit rappel historique.
Le 27 janvier 1968, le sous-marin, en exercice au large de Toulon, avait coulé en quatre minutes seulement. Malgré les opérations de secours aussitôt entreprises, l’épave n’a jamais été localisée, laissant depuis les familles dans l’attente et le chagrin.

parly.jpg

Florence Parly, qui a annoncé la découverte, a demandé “à l’amiral Préfet Maritime et commandant de la zone maritime Méditerranée d’organiser une cérémonie commémorative en mer avec les familles, à la mémoire de ces 52 marins morts dans l’accomplissement de leur devoir”.