La France veut « clarifier le statut de la Turquie comme alliée de l’Otan »

La France veut « clarifier le statut de la Turquie comme alliée de l’Otan »

http://www.opex360.com/2019/10/31/la-france-veut-clarifier-le-statut-de-la-turquie-comme-alliee-de-lotan/

La Russie défie l’Otan en lançant sa plus vaste opération sous-marine depuis la fin de la Guerre froide

La Russie défie l’Otan en lançant sa plus vaste opération sous-marine depuis la fin de la Guerre froide

http://www.opex360.com/2019/10/30/la-russie-defie-lotan-en-lancant-sa-plus-vaste-operation-sous-marine-depuis-la-fin-de-la-guerre-froide/

La prochaine réunion de l’Otan s’annonce tendue

La prochaine réunion de l’Otan s’annonce tendue

http://www.opex360.com/2019/10/23/la-prochaine-reunion-de-lotan-sannonce-tendue/

Dépenses de défense: 7 pays dans les clous selon les chiffres de l’Otan (2011-2018)

Dépenses de défense: 7 pays dans les clous selon les chiffres de l’Otan (2011-2018)

Par Philippe Chapleau – Lignes de défense – Publié le 17 mars 2019

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/

L’Otan a diffusé jeudi des données sur les dépenses de défense des pays membres de l’Alliance (2011-2018). Le document complet est à consulter ici

Du fait des différences entre la définition Otan des dépenses de défense et les définitions nationales, les chiffres présentés dans le document peuvent s’écarter considérablement des chiffres correspondants qui sont cités par les médias, publiés par les autorités nationales ou qui figurent dans les budgets nationaux. Les dépenses d’équipement englobent les dépenses afférentes aux équipements majeurs et les dépenses de recherche et développement consacrées à ces équipements. Les dépenses de personnel incluent les pensions de retraite. 

Télécoms/Espionnage : L’Otan suggère aux Alliés d’exclure le groupe chinois Huawei de leurs réseaux 5G

Télécoms/Espionnage : L’Otan suggère aux Alliés d’exclure le groupe chinois Huawei de leurs réseaux 5G

http://www.opex360.com/2019/03/14/telecoms-espionnage-lotan-suggere-aux-allies-dexclure-le-groupe-chinois-huawei-de-leurs-reseaux-5g/