Le navire d’assaut amphibie américain USS Portland a testé une arme laser contre un drone avec succès

Le navire d’assaut amphibie américain USS Portland a testé une arme laser contre un drone avec succès

http://www.opex360.com/2020/05/25/le-navire-dassaut-amphibie-americain-uss-portland-a-teste-une-arme-laser-contre-un-drone-avec-succes/


Selon des simulations du Pentagone, les États-Unis perdraient une guerre navale contre la Chine

Selon des simulations du Pentagone, les États-Unis perdraient une guerre navale contre la Chine

http://www.opex360.com/2020/05/19/selon-des-simulations-du-pentagone-les-etats-unis-perdraient-une-guerre-navale-contre-la-chine/


Defender Europe 20: un premier roulier arrivera vendredi en Allemagne

Defender Europe 20: un premier roulier arrivera vendredi en Allemagne

Par Philippe Chapleau – Lignes de défense – Publié le 18 février 2020

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/


DEFENDEREurope20Poster200210.jpg

 

Le 21 février, le port de Bremerhaven, en Allemagne, accueillera le premier navire transportant du matériel américain déployé dans le cadre de Defender Europe 20. Un ro-ro livrera des blindés, tant chenillés qu’à roues, de la 2nd Brigade Combat Team, de la 3rd Infantry Division. 

 

spartan.jpg

 

Ces matériels de la 2nd ABCT (la Spartan Brigade) ont quitté le port de Savannah, en Géorgie (photo ci-dessus US Army). D’autres unités ont aussi commencé à préparer l’acheminement par voie maritime des équipements. Sur les 20 000 pièces d’équipements engagés dans Defender Europe 20, 7000 viennent des USA, le reste provient des APS (les stocks prépositionnés) d’Europe de l’ouest. 

Les ro-ro de la société ARC, habitués des projections vers l’Europe, sont mobilisés. Le MV Endurance, en cours de chargement sur la photo ci-dessous, sera le premier à atteindre l’Europe. ARC est une filiale du groupe norvégien Wilh. Wilhelmsen Holding ASA.

 

roulier arc.jpg

L’arrivée d’un porte-avions américain au Moyen-Orient annoncée d’une façon tonitruante par Washington

L’arrivée d’un porte-avions américain au Moyen-Orient annoncée d’une façon tonitruante par Washington

http://www.opex360.com/2019/05/06/larrivee-dun-porte-avions-americain-au-moyen-orient-annoncee-dune-facon-tonitruante-par-washington/

Le F-35B frappe pour la première fois

Le F-35B frappe pour la première fois

Un F-35B, déployé sur l’USS Essex, part en mission. © US Navy

Par Emmanuel Huberdeau – Air & Cosmos – Publié le 28/09/2018

 http://www.air-cosmos.com/le-f-35b-frappe-pour-la-premiere-fois-115435

Un F-35B a réalisé une mission de combat en Afghanistan. A cette occasion, l’appareil a effectué une frappe aérienne, la première dans l’histoire du F-35B.

Ca y’est, le F-35 a été employé au combat. L’US Navy l’a annoncé le 27 septembre 2018. Pour la première fois un F-35B Lightning II du corps des Marines a participé à une mission de guerre au dessus de l’Afghanistan. A cette occasion, le F-35B a réalisé une frappe qui selon l’US Navy a été un succès. L’appareil appartenant au « Marine Fighter Attack Squadron 211 » avait décollé du porte-aéronefs amphibie USS Essex (LHD 2) de l’US Navy. 

Dans un film diffusé par la marine américaine en rapport avec cette frappe, on voit des techniciens charger une bombe JDAM (Joint Direct Attack Munition) dans la soute d’un F-35B puis préparer des munitions pour le canon de l’appareil. On voit ensuite un F-35B décoller avec un pod canon. 

Il s’agit de la première frappe réalisée par un F-35 B dans l’histoire de l’appareil. Israël avait annoncé avoir réalisé des frappes avec ses F-35A en mai 2018. Dés 2015, Lockheed Martin affirmait que son appareil était apte au combat. Quelques semaines plus tard, le corps des Marines prononçait la capacité opérationnelle initiale du F-35B. Par la suite la montée en puissance s’est poursuivie avec la participation a des exercices majeurs (Red Flag en 2016) et un premier déploiement outre mer au Japon. Cette première frappe sur un théâtre d’opération marque une étape importante pour le programme F-35 qui a connu de nombreux retards et surcoûts et qui a fait l’objet de nombreuses critiques aux États-Unis comme en Europe.