Contretemps douanier en Slovaquie pour le centre de maintenance d’armes ukrainiennes

Contretemps douanier en Slovaquie pour le centre de maintenance d’armes ukrainiennes


 

Tracasseries navrantes…

par Philippe Chapleau – Linges de défense – publié le 21 février 2023

https://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/


Le projet de Berlin d’installer en Slovaquie (dans la ville de Košice) un site de réparation et de maintenance des armements utilisés par les Ukrainiens se heurte à des soucis “douaniers” concernant leur réexpédition en Ukraine, a reconnu lundi le gouvernement allemand.

J’ai consacré un post en novembre dernier à ce hub de réparations mis en place par la co-entreprise KNDS (NEXTER et KMW). Il s’agit d’assurer le MCO des véhicules fournis aux Ukrainiens par les deux équipementiers et leurs pays. Les véhicules concernés sont les suivants:
– obusiers automoteur PzH 2000 (155 mm)
– obusiers automoteur CAESAR (155 mm)
– lance-roquettes multiple MARS II (version allemande du M270 MLRS)
– blindés antiaérien courte portée Gepard
– véhicules blindés de transport Dingos.

Pour l’instant, nous avons encore des aspects douaniers qui doivent être réglés“, a expliqué un porte-parole du ministère allemand de la Défense. “Nous espérons pouvoir renvoyer plus rapidement en Ukraine les choses qui arrivent pour être réparées. Ce n’est pas le cas pour l’instant“.

Berlin travaille sur des “solutions alternatives, a-t-il ajouté, refusant de donner plus de détails sur les autres options possibles. En Allemagne?

Berlin s’efforce maintenant de mettre en place des installations de maintenance aussi proches que possible de l’Ukraine où les équipements fournis pourront être entretenus et réparés. La position géographique de la Slovaquie, qui a une frontière avec l’Ukraine, en fait un partenaire de choix.