La couleur de l’été, c’est le Brun Terre de France

La couleur de l’été, c’est le Brun Terre de France

FRANCE-BASTILLE-DAY.jpg

Par Philippe Chapleau – Lignes de défense – publié le 13 juillet 2021

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/07/13/la-couleur-de-l-ete-c-est-le-brun-terre-de-france-22304.html

Avec le tricorne relooké des militaires féminines de l’armée de Terre, le Brun Terre de France (BTF) constituera l’une des nouveautés de l’édition 2021 du défilé parisien du 14 juillet puisque tous les blindés et autres véhicules spécialisés ou légers de l’armée de Terre arboreront ce camouflage monochrome (photos AFP).

En soi, cette couleur n’est pas nouvelle puisque le Brun Terre de France est peu à peu étendu depuis 2019. Mais le choix pour le défilé de mercredi témoigne de son imposition en cours pour l’ensemble des véhicules des unités de l’armée de Terre.

FRANCE-ARMY-BAS (2).jpg

 

Ce choix témoigne aussi de la volonté du chef d’état-major de l’armée de Terre; le général Burkhard (futur chef d’état-major des Armées) veut montrer une armée tournée vers l’innovation et l’engagement, d’où le choix de la tenue camouflée pour tous les personnels défilant (sauf les écoles) et la décision de mettre en avant le fameux BTF. 

Après le centre Europe
Depuis plus de 30 ans, les véhicules, réservoirs et conteneurs de l’armée de Terre affichaient le même camouflage aux tons marron, vert et noir, dit “centre Europe”. Ce camouflage a été adopté en 1991.

En 2018, il a été décidé de le remplacer par un fond unique. Cette couleur baptisée Brun Terre de France a été choisie pour deux raisons.

D’une part, elle permet une meilleure dissimulation que le camouflage “centre Europe”, comme l’ont démontré les expérimentations. Elle affiche en effet de meilleures performances dans le visible (gain moyen mesuré de l’ordre de 16% en temps de détection), notamment en zone désertique (par rapport aux beiges trop clairs des anciens camouflages désert 2 tons ou 3 tons). Par ailleurs, il corrige le défaut majeur du camouflage centre-Europe et abandonne le noir particulièrement visible en IL (intensification de lumière).

D’autre part, ce choix répond au besoin d’une base monochrome unique à partir de laquelle il sera possible de décliner des camouflages adaptés aux différents théâtres d’opérations.

 

FRANCE-ARMY-BA (10).jpg

En effet, l’idée de la STAT (Section technique de l’armée de Terre) est que sur ce fond unique, des camouflages interchangeables en fonction des théâtres (neige/hiver, désert, urbain) puissent, de façon très rapide, être installés ou retirés. Ce “tâchisme” adaptatif et réversible ne sera pas présenté ce 14 juillet.

Pour l’heure, la STAT continue de tester les possibles tons et formes. Elle poursuit aussi la mise au point du système d’installation et de retrait de ces “plaques”. Leur première sortie sera peut-être pour juillet 2022?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.