La France aux commandes du “fer de lance” de l’OTAN en 2022

La France aux commandes du “fer de lance” de l’OTAN en 2022



Dans deux jours, la France prendra le commandement de la « Force opérationnelle interarmées à très haut niveau de préparation » (VJTF) de l’OTAN. Elle succèdera à la Turquie, à la tête du dispositif durant toute l’année 2021.

Créée en 2014 notamment suite à l’agression perpétrée par la Russie contre l’Ukraine, la VJTF est le « fer de lance » de la Force de réaction rapide de l’OTAN (NRF). Elle repose principalement sur une brigade terrestre multinationale d’environ 5000 soldats dont les éléments de tête doivent pouvoir être déployés en deux à trois jours.

« La Force opérationnelle interarmées à très haut niveau de préparation contribue de manière substantielle à notre défense collective, et le leadership qu’assure la France est une démonstration forte de son engagement et de ses capacités. Dans une période où les défis de sécurité sont sans précédent, il ne saurait y avoir aucun malentendu sur la détermination de l’OTAN : nous sommes unis pour défendre et protéger l’ensemble des Alliés », déclarait le secrétaire général de l’Organisation, Jens Stoltenberg, dans un communiqué.

La Brigade franco-allemande, forte de 3500 militaires, constituera le noyau dur de cette prise d’alerte. Celle-ci s’appuiera sur les 1er régiment d’infanterie et 3e régiment de hussards. Unité d’appui divisionnaire, le 2e régiment de dragons en dirigera la composante NRBC.

Le mois dernier, l’état-major de la BFA avait conduit un séminaire d’intégration de la VJTF, avec pour objectif  de « mettre à jour le corpus doctrinal régissant l’organisation de la brigade ». La contribution française sera complétée d’éléments en provenance d’Espagne, de Pologne, du Portugal et de Belgique. Quelques 280 personnels de la Composante Terre belge, en majorité issus du 1/3 bataillon de Lanciers, formeront un sous-GTIA mis à disposition du commandement français.

Cet ensemble de « plusieurs milliers de soldats » sera dirigé par l’état-major du Corps de réaction rapide – France (CRR-Fr) installé à Lille. En 2022, la NRF sera commandée par le Commandement allié de forces interarmées de Brunssum, aux Pays-Bas.

Entre autres rendez-vous majeurs, la VJTF 22 participera aux exercices multinationaux Brilliant Jump et Cold Response organisés en février-mars en Norvège. Le premier testera la capacité de projection dans le sud de la Norvège, le second rassemblera près de 30 000 militaires placés sous commandement norvégien. La France passera le témoin à l’Allemagne en 2023.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.