Le Royaume-Uni renoncerait à acquérir des avions de transport A400M supplémentaires

Le Royaume-Uni renoncerait à acquérir des avions de transport A400M supplémentaires

par Laurent Lagneau – Zone miltaire – publié le 2 décembre 2022

http://www.opex360.com/2022/12/02/le-royaume-uni-renonce-a-acquerir-des-avions-de-transport-a400m-supplementaires/


 

Début janvier, il avait été rapporté que la Royal Air Force [RAF] envisageait sérieusement de renforcer sa flotte d’avions de transport A400M, conformément, d’ailleurs, aux recommandations de la revue stratégique de défense et de sécurité publiée par Londres en mars 2021. Et cela fut officiellement confirmé par le « Defence Equipment Plan 2021-31 » dévoilé par le ministère britannique de la Défense [MoD] un mois plus tard.

Le nombre d’avions supplémentaires susceptibles d’être commandés auprès d’Airbus n’avait pas été précisé formellement. Cependant, selon Janes, il était question d’une enveloppe de 750 millions de livres sterling pour financer un tel achat. Soit un montant suffisant pour acquérir huit avions supplémentaires, ce qui aurait porté la flotte britannique d’A400M à 30 appareils.

Une telle commande semblait logique étant donné que la RAF devait se séparer de ses 14 C-130J Hercules à partir de 2023, alors qu’il était prévu de les maintenir en service au-delà de la 2030.

« Ce sera le cœur lourd que nous retirerons le C-130 dans deux ans parce que c’est un bourreau de travail. Mais j’ai une confiance absolue dans l’A400M et dans ce que cet avion est capable de faire à l’avenir », fit valoir l’Air Chief Marshal Mike Wigston, le chef d’état-major de la RAF, après le pont aérien mis en place pour évacuer Kaboul, en août 2021. L’A400M « a un potentiel réel et une capacité énorme. […] Il vole beaucoup plus haut et beaucoup plus vite. Et il transporte une charge utile plus importante que le C-130J », avait-il ajouté.

Seulement, la guerre en Ukraine a changé l’ordre des priorités… Et, surtout, compte tenu des difficultés économiques du Royaume-Uni, les dépenses militaires britanniques ne devrait pas progresser aussi vite qu’annoncé, l’objectif des 3% du PIB à l’horizon 2030 semblant hors de portée en l’état actuel de la situation. D’ailleurs, le budget du MoD n’augmentera pas en 2023… Et il se pourrait même qu’il baisse en valeur absolue.

Aussi, selon un rapport du National Audit Office [NAO], publié le 30 novembre, l’idée d’acquérir davantage d’A400M serait sur le point d’être abandonnée.

« Un option d’achat d’avions A400M supplémentaires a été jugée inabordable », affirme en effet ce document, qui demande à la RAF d’améliorer la disponibilité de ses avions de transport afin de compenser les effets d’une telle décision.

Selon des chiffre récemment évoqués par Air Force Technology, les 21 A400M de la RAF ont eu un taux de disponibilité compris entre 60 et 70% entre le 1er mars 2021 et le 1er septembre 2022, ce qui signifie que, en moyenne, au moins 13 avions étaient prêts à décoller à tout moment.

Pour rappel, le Royaume-Uni avait initialement l’intention d’acquérir 25 A400M au lancement de ce programme. Mais la cible fut réduite à 22 exemplaires en 2010 afin de compenser les surcoûts générés par les difficultés rencontrées lors du développement de cet avion.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.