Lida, base avancée des forces nucléaires russes en Biélorussie

Lida, base avancée des forces nucléaires russes en Biélorussie

sué(.jpg

 

par Philippe Chapleau – Lignes de défense – publié le 29 mai 2023

https://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/


Selon le président de Biélorussie Alexandre Loukachenko, Vladimir Poutine aurait signé, le 24 mai, le décret permettant le transfert d’armes nucléaires de la Russie vers son pays. Moscou disposerait de 300 armes nucléaires tactiques larguables par avion. Et quelques-unes seraient destinées à être déployées chez l’allié du président russe.

Ce dernier avait annoncé le 25 mars que Moscou entendait déployer des armes nucléaires « tactiques » sur le territoire biélorusse, exacerbant les craintes d’une d’escalade du conflit en Ukraine.

Le 3 avril, la Russie avait indiqué avoir commencé à former les militaires biélorusses à l’utilisation d’armes nucléaires “tactiques”. Elle avait aussi précisé que dix avions de combat biélorusses avaient déjà été équipés pour l’emport de telles armes et qu’un entrepôt spécial serait terminé d’ici au 1er juillet.

Ces appareils, des Su-25, sont déployés sur la base aérienne de Lida, à une quarantaine de kilomètres de la frontière avec la Lituanie et à 120 km de la Pologne. Une vidéo diffusée le 14 avril par le ministère biélorusse de la Défense confirmait tant le stationnement sur cette base d’un escadron de Su-25 de la 116e unité de l’aviation d’assaut, que la fin de la phase d’entraînement des pilotes.

Pendant la Guerre froide, cette base avait abrité la 49e division de la Garde équipée de missiles balistiques. Elle  disposait d’un entrepôt pour le stockage et d’une aire de tir. Même si le site a été en partie abandonné depuis 1997, c’est bien que là que les Russes pourraient construire “l’entrepôt spécial” mentionné. Une construction qui pourrait prendre du temps.

Ensuite, ce sera certainement la 12e GUMO (Glavnoye Upravleniye Ministerstvo Oborony), unité spécialisée dans le transport des munitions nucléaires, qui interviendra pour préparer l’arrivée éventuelle d’armes nucléaires tactiques.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.