Opération Barkhane : plusieurs blessés lors d’une attaque à la voiture piégée au Mali

Opération Barkhane : plusieurs blessés lors d’une attaque à la voiture piégée au Mali

Un attentat à la voiture piégée a visé des militaires de l’opération Barkhane au Mali, lundi 21 juin. Six d’entre eux ont été blessés ainsi que plusieurs civils.


Des soldats de l’opération Barkhane. Photo © ERIC DESSONS/JDD/SIPA

L’armée française a été visée au Mali par une attaque terroriste qui a fait plusieurs blessés, lundi 21 juin dans la matinée, selon les informations de France 24. Des militaires en patrouille appartenant à l’opération Barkhane ont été pris pour cible lors d’une attaque à la voiture piégée.

L’explosion a eu lieu dans le quartier de Kaigourou, à Gossi (centre du Mali) et a fait plusieurs blessés. Plusieurs hélicoptères ont été dépêchés sur place et les victimes évacuées. France 24 indique qu’il y aurait au moins un blessé grave parmi les militaires français. Selon l’armée française, « six militaires français et quatre civils maliens, dont un enfant, ont été blessés », mais « le pronostic vital des blessés n’est pas engagé ».

Samedi 19 déjà, des soldats tchèques appartenant à la force franco-européenne Takuba avaient été ciblés par un engin explosif improvisé à Ménaka, dans l’Est du pays. Lancée en 2014 dans la lignée de l’opération Serval, Barkhane a pour objectif de lutter contre les groupes salafistes au Sahel et dans le Sahara (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad). Son retrait prochain au profit d’un dispositif allégé et « d’une alliance internationale associant les États de la région » a été annoncé par Emmanuel Macron.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.