De la Finlande à l’Ukraine, vers un nouveau “mur” entre Ouest et Est

De la Finlande à l’Ukraine, vers un nouveau “mur” entre Ouest et Est

FTgt-k6XEAUtpk3.jpg

 

par Philippe Chapleau – Lignes de défense – publié le 24 mai 2022

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/


Les effectifs des forces américaines en Europe sont passés de 78 000 hommes en 2021  (67 000 au plus bas,  en 2019) à 102 000 en 2022, a précisé lundi le général Milley (le CEMA américain, devant les élèves officiers de West Point, avait, la veille, prédit de pertes américaines conséquentes : “des dizaines de milliers de morts américains”, en cas de conflit avec la Russie et la Chine).

Pour en revenir avec les forces terrestres US en Europe, elles sont réparties au sein de 6 brigades de combat (Brigade Combat Teams) , de deux divisions et d’éléments de deux corps d’armée.

Du côté des forces navales (en Méditerranée et dans la Baltique), sont déployés 15 000 marins, 24 navires de surface (contre six en fin d’année 2021) et 4 sous-marins.

Les forces aériennes ne sont pas en reste avec 12 escadrons de chasse et deux brigades d’hélicoptères de combat, toujours selon Milley. 

On est certes loin des effectifs et des moyens de l’époque de la guerre froide (400 000 hommes en 1953) mais la tendance est résolument d’une part au renforcement en hommes et en moyens et d’autre part à la mise en place d’une barrière défensive le long de la frontière avec la Russie. L’activité ISR alliée de la Baltique à la mer Noire (hors survol de l’Ukraine que l’Otan évite) en témoigne, comme le montre cette carte:

isr europe.jpg

Faut-il craindre qu’en cas d’enlisement en Ukraine et l’avènement d’un front figé, un nouveau “mur” entre l’Ouest et l’Est soit mis en place, comme au “bon vieux” temps de la Guerre froide (1400 km de frontière fortifiée entre 1950 et 1990)? Si ce scénario se concrétisait, la nouvelle frontière fortifiée du nord de la Finlande à la mer Noire, parallèlement aux frontières russe, biélorusse et probablement de l’Ukraine sécessionniste, courrait sur au moins 4000 km.

Les porte-avions Charles de Gaulle et USS Dwight Eisenhower manoeuvrent ensemble en mer d’Arabie

Les porte-avions Charles de Gaulle et USS Dwight Eisenhower manoeuvrent ensemble en mer d’Arabie

© Marine Nationale – PA Charles-de-gaulle-USS Dwight-D-Eisenhower

http://www.opex360.com/2021/04/15/les-porte-avions-charles-de-gaulle-et-uss-dwight-eisenhower-manoeuvrent-ensemble-en-mer-darabie/

Le navire d’assaut amphibie américain USS Portland a testé une arme laser contre un drone avec succès

Le navire d’assaut amphibie américain USS Portland a testé une arme laser contre un drone avec succès

http://www.opex360.com/2020/05/25/le-navire-dassaut-amphibie-americain-uss-portland-a-teste-une-arme-laser-contre-un-drone-avec-succes/


Selon des simulations du Pentagone, les États-Unis perdraient une guerre navale contre la Chine

Selon des simulations du Pentagone, les États-Unis perdraient une guerre navale contre la Chine

http://www.opex360.com/2020/05/19/selon-des-simulations-du-pentagone-les-etats-unis-perdraient-une-guerre-navale-contre-la-chine/


Defender Europe 20: un premier roulier arrivera vendredi en Allemagne

Defender Europe 20: un premier roulier arrivera vendredi en Allemagne

Par Philippe Chapleau – Lignes de défense – Publié le 18 février 2020

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/


DEFENDEREurope20Poster200210.jpg

 

Le 21 février, le port de Bremerhaven, en Allemagne, accueillera le premier navire transportant du matériel américain déployé dans le cadre de Defender Europe 20. Un ro-ro livrera des blindés, tant chenillés qu’à roues, de la 2nd Brigade Combat Team, de la 3rd Infantry Division. 

 

spartan.jpg

 

Ces matériels de la 2nd ABCT (la Spartan Brigade) ont quitté le port de Savannah, en Géorgie (photo ci-dessus US Army). D’autres unités ont aussi commencé à préparer l’acheminement par voie maritime des équipements. Sur les 20 000 pièces d’équipements engagés dans Defender Europe 20, 7000 viennent des USA, le reste provient des APS (les stocks prépositionnés) d’Europe de l’ouest. 

Les ro-ro de la société ARC, habitués des projections vers l’Europe, sont mobilisés. Le MV Endurance, en cours de chargement sur la photo ci-dessous, sera le premier à atteindre l’Europe. ARC est une filiale du groupe norvégien Wilh. Wilhelmsen Holding ASA.

 

roulier arc.jpg