Dans les coulisses de la fabrication en Alsace des blindés “Centaure” (diaporama et vidéo)

Dans les coulisses de la fabrication en Alsace des blindés “Centaure” (diaporama et vidéo)


Les Centaure dans l’usine Soframe (Photo DC/LVDG)

Les livraisons des nouveaux blindés de la Gendarmerie, les “Centaure” vont bon train avec une totalité des 90 exemplaires prévue pour le premier trimestre 2024. C’est à Duppigheim en Alsace, dans les ateliers de l’entreprise française Soframe, que le Véhicule d’intervention polyvalent de la Gendarmerie (VIPG), est construit. Visite exclusive et en images de cette usine d’où sortent chaque mois une dizaine d’exemplaires de ces véhicules français qui devraient tous être livrés au premier trimestre 2024.

 

Le logo Centaure a été peint sur la carrosserie (Photo DC/LVDG)

Une trentaine des 90 “Centaure”, commandés par le ministère de l’Intérieur pour remplacer les “antiques” et non moins valeureux véhicules blindés à roues de de la Gendarmerie (VBRG), sont d’ores et déjà opérationnels au groupement blindé de gendarmerie mobile de Satory (GBGM), ainsi qu’au centre national d’entraînement des forces de Gendarmerie (CNEFG) de Saint-Astier en Dordogne.

Créée en 1978, Lohr défense, devenue Soframe en 2000, est la filiale Sécurité et Défense du groupe Lohr, spécialiste mondial depuis depuis plus de 60 ans dans la conception, la fabrication et la commercialisation de systèmes de transports de biens et de personnes et leader mondial des véhicules de porte- voitures. (1 500 salariés).

Soframe, qui a notamment développé et produit pour les troupes aéroportées le célèbre Fardier, véhicule 4×4 léger polyvalent et aérotransportable, est leader mondial dans la conception et la fabrication de solutions de blindage et de cabines blindées ainsi que dans les véhicules anti-émeutes lanceurs d’eau. Le montant du marché des VIPG est estimé à 57,4 millions d’euros. Soframe, qui s’est implantée à l’étranger, et qui s’appuie sur la mutualisation des capacités industrielles du groupe Lohr, a remporté le marché face à de gros acteurs comme Arquus (ex-Renault Trucks Defense) et Nexter.

Des premiers retours d’expérience excellents

Les premiers retours d’expérience du “Centaure” sont excellents et unanimes. Le 12 octobre, devant les députés de la commission de la Défense nationale qui l’ont auditionné pour le budget 2024, le général d’armée Christian Rodriguez, a été dithyrambique. Le Directeur général a notamment évoqué les capacités d’autodéfense de l’engin doté de buses diffusant du gaz lacrymogène à 360°, destinées à empêcher des adversaires de s’approcher de lui.

Capable d’être engagé dans tout le spectre d’interventions, jusqu’en situation très dégradée

Le VIPG est directement issu de la famille de véhicules blindés d’infanterie ARIVE produits à près de 1800 exemplaires et qui ont fait de Soframe le premier constructeur français de véhicules blindés entre 2017 et 2019.

Capable de faire face aux situations variées du spectre d’intervention : paix, crise, crise majeure, conflit armé, le VIPG Centaure offre à la fois aux Gendarmes de la protection mobile dans toutes les circonstances y compris en atmosphère contaminée après une attaque NRBC, des systèmes de détection, d’acquisition, de communication et de riposte adaptés à l’ensemble des missions et ceci, conformément au principe de gradation, de maîtrise et d’adéquation de la riposte.

Un système acoustique de détection d’origine de tirs

Les principaux équipements du VIPG

Une tourelle permet de détecter des tirs supersoniques (avec ou sans réducteurs de son, isolés, multiples ou en rafales) et de riposter automatiquement vers la position d’où provient le tir.

  • Caméra d’identification longue distance jour / nuit . Couplée avec une télémétrie laser, cette caméra permet d’identifier un individu à plus de 5 km.
  • Lance-grenades lacrymogènes et d’autodéfense 30 coups – 40 mm.
  • Système d’autoprotection périmétrique : le VIPG est doté d’un système périphérique de buses projetant des agents répulsifs, gaz lacrymogènes ou autres, dédié à la protection immédiate du véhicule et de ses personnels.

Lame d’abordage et de dégagement d’obstacles

Mitrailleuse 7,62mm (au besoin en cas de conflit armé) pilotée depuis l’intérieur du véhicule grâce à une caméra jour / nuit. Cadence : 1000 coups par minute

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.