Qui est Céline Berthon, nouvelle patronne de la DGSI ?

Qui est Céline Berthon, nouvelle patronne de la DGSI ?

Céline Berthon a été nommée à la tête de la DGSI à l’issue du Conseil des ministres, ce mercredi 20 décembre 2023. Selon Gérald Darmanin, il s’agit de la première femme à diriger le service.

Céline Berthon, à l’époque secrétaire générale du syndicat des commissaires de police nationale, en novembre 2015.
Céline Berthon, à l’époque secrétaire générale du syndicat des commissaires de police nationale, en novembre 2015. | NICOLAS EMERIAU/ARCHIVES OUEST-FRANCE

C’est une première dans l’histoire des renseignements intérieurs. Céline Berthon, actuelle numéro deux de la police nationale (DGPN), a été nommée mercredi 20 décembre 2023 à la tête de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

« Policière à la carrière remarquable »

Gérald Darmanin a annoncé qu’elle serait la première femme à occuper cette fonction. « Policière à la carrière remarquable », elle « aura à diriger une des administrations les plus sensibles de notre pays », a écrit le ministre de l’Intérieur sur X.

La présidente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet a également salué sa nomination : « Félicitations à Céline Berthon, première femme à devenir directrice de la DGSI ! Ainsi qu’à Nicolas Lerner nouveau directeur de la DGSE. Tous mes vœux de succès à eux deux, au service de notre sécurité, en France et à travers le monde ».

Son élection à la tête de la DGSI survient après que son prédécesseur, Nicolas Lerner a été nommé numéro 1 à la Direction générale de la Sécurité extérieure (DGSE).

Ex-directrice de la Sécurité publique

Céline Berthon est diplômée de l’École nationale supérieure de la Police (ENSP) en 2000.

Elle rejoint l’état-major de la Direction centrale de la Sécurité publique (DNSP) jusqu’en 2009 avant d’y être nommée à la tête de la Direction en 2021. Alors âgée de 45 ans, elle était la première femme et la plus jeune personne à être nommée à ce poste.

En avril 2023, elle rejoint la direction générale de la police nationale, en tant qu’adjointe (numéro deux). Là encore, il s’agit de la première femme à occuper ce poste.

Espoir de réhabiliter l’image de l’institution

En juillet 2023, Le Monde dresse le portrait d’une femme simple, envieuse de « combattre l’injustice ». D’un père officier de police et d’une mère agente administrative dans le privé, Céline Berthon se passionne pour « les procès et la défense des victimes » au collège.

Numéro deux de la police à cette époque, la mère de trois enfants confie à nos confrères son espoir de redorer l’image de l’instruction, affadie par la mort de Nahel tué par un policier en juin dernier. « J’aimerais tant que les gens soient convaincus de l’honnêteté de notre engagement, du rôle social que l’on joue, et du courage qu’il faut aux policiers pour faire leur travail. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.